Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 10:38

 Société | Ajouté le 14.11.2011 à 18H12




Peu de gens se souviennent de ces évènements obscurs des années 1980.  Cette vague d'attentats remontent à bientôt 30 ans. La France était prise dans une tourmente d’attentats commandités vraisemblablement déjà par la Syrie, par El Assad -Père dont Ilitch Ramirez Sanchez alias Carlos était le bras armé. Carlos, était un mercenaire sans foi ni loi, un terroriste prêt à tout pour terroriser qui que ce soit, où que ce soit. Voici un homme qui voulait tuer et détruire.

Pendant plusieurs années, la France a été blessées, meurtrie, par cette violence imprévisible. A de premiers atentats dans les années 1974-1975 succèdent ceux de 1982-1983 avec des explosions de plusieurs trains, vers Toulouse, à la Gare saint Charles à Marseille et, examiné aujourd’hui même, l'attentat de la rue Marboeuf à Paris.

Il faut aussi se souvenir de l’attitude du gouvernement et du ministre de l’intérieur de l'époque, M. Deferre. La Syrie demandait la libération de terroristes emprisonnés en France, le gouvernement socialiste de l’époque avait quasiment accepté. A 9h du matin, ce jour-là, devait se tenir une réunion. Les juges devaient accepter la libération des terroristes. Carlos et sa bande ont fait exploser une bombe 5 minutes plus tôt pensant pouvoir appuyer encore par la terreur la demande de la Syrie. Comme quoi la faiblesse ne paye jamais !

A l’époque, ce terrorisme était un terrorisme d’État, la Syrie demandait que la France quitte au plus tôt le Liban pour s’emparer de ce territoire. Pour se faire entendre, comme Kadhafi, elle tuait, comme elle tue d’ailleurs toujours. Tel père, tel fils !

Depuis, la menace terroriste a changé de forme et de motivations. Les attentats sont plutôt le fait de la mouvance islamique et non plus d’États à État. Cette guerre sale, larvée est le résultat d'une nébuleuse islamiste, d'une guerre d'idéologies : face à l'Islamiste : les Lumières, face à la charia, la laïcité républicaine. Comme jadis, ce terrorisme agit par des bombes, des assassinats, des enlèvements.

Que ces expériences doulooureuses du passé nous serve ! Il ne faut jamais répondre par la faiblesse à de telles actions. De même, nous savons depuis qu'il ne faut jamais lutter seul contre ces abominations, une coopération étroite dans le monde est nécessaire, beaucoup plus étroite qu’elle ne l’est aujourd’hui pour faire face à cette terreur. Une police internationale bien plus forte qu'Interpol dans les pays libres est nécessaire mais il faut aussi dans le monde une prise de conscience du caractère intolérable de ces actes.

Voici qu'enfin Carlos va être rejugé pour ces attentats et ces morts. Près de 30 ans se sont écoulés. Bien sûr, la justice est trop lente, même s'il a déjà été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour d’autres actes de terreur. Ce procès devait avoir lieu pour montrer au monde entier que la France ne « lâche » jamais, se souvient toujours et punit sans état d’âme.

Pr Bernard DEBRÉ
Ancien Ministre
Député de Paris
Partager cet article
Repost0

commentaires