Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 17:05
Avec mes collègues du groupe Ensemble pour Nantes nous nous félicitons du maintien des enseignes « Decré », morceau du patrimoine économique nantais

 

Ce magasin aujourd’hui disparu a marqué l’histoire de Nantes. Cette grande famille de négociants avait fondé le premier grand magasin de la ville et qui fut à son ouverture en 1931 le plus important d'Europe. Sa portée fut telle, que son nom identifie tout un pôle commercial et un quartier, et qu’aujourd’hui encore on continue d’y faire référence.

Il était donc primordial de conserver ces éléments qui témoignent de l’histoire de Nantes.

Avec mes collègues du groupe Ensemble pour Nantes nous demandons que la même énergie soit mise au service du développement commercial du centre ville de Nantes.

 

Ainsi, si l’Adjoint au commerce a défendu vigoureusement et avec succès le maintien des enseignes « Decré », il est incapable de défendre les commerces !

N’est-ce pas le même Adjoint qui regrettait l’implantation de l’Apple Store dans la galerie commerciale Atlantis de Saint-Herblain ?

N’est-ce pas lui qui expliquait dans un grand quotidien local : « le foncier, les règles d’urbanisme contraignantes, la longueur des procédures, les dessertes, l’accessibilité. Nous ne sommes pas à armes égales » ?

N'est-ce pas toujours la même personne qui nie les difficultés du centre-ville de Nantes alors que les commerçants, en particulier du Bouffay, ne cessent de l’interpeller ?

N'est-ce pas lui qui par son inaction est responsable de la diminution des flux piétons dans le centre ville et (au moins pour partie) de la forte baisse du chiffre d'affaires des commerces du centre ville (est-il nécessaire de rappeler que la part du chiffre d’affaires des commerces du centre-ville dans l’agglomération est la plus faible des grandes villes françaises : 15 % contre 22% en moyenne en France) ?

 

Cette situation est regrettable car le centre de Nantes dispose de nombreux attraits. Et le développement des transports en commun et la piétonisation du centre ville sont des actions à saluer et qui vont dans le bon sens.

Mais tout cela est fait sans vision d’ensemble ! Tout cela se fait avec cette théorie consistant à réguler le trafic par la congestion, à chasser les voitures de la ville, à les empêcher de se garer par le manque de places ou des tarifs prohibitifs…

 

En réalité, la ville dispose de nombreuses armes pour dynamiser le centre ville, pour attirer de grandes enseignes, pour faire du centre un véritable poumon commercial.

Mais pour cela il faut de la détermination, de la volonté politique, de l’action.

 

Pourquoi venir s’implanter dans le centre ville de Nantes alors que tout est fait par la mairie pour décourager les commerçants ?

Le centre ville de Nantes mérite de se développer, d’être soutenu, dynamisé, encouragé.

D’autres villes ont fait ce choix.

Résultat, à Bordeaux, à Strasbourg, à Lyon, dans toutes les grandes villes de France, les centres-villes résistent mieux à la crise, des locomotives commerciales choisissent de s’y installer et leur part de chiffre d'affaire est nettement supérieure à celle des commerces de Nantes.

 

Le centre ville, ses commerçants, ses habitants, les Nantais méritent que la ville s’occupe d’eux.

Le centre ville mérite un plan ambitieux pour l’avenir. Le changement c’est pour quand ?

En 2014, nous proposerons un plan d'avenir pour le centre ville et pour les commerces de proximité dans les quartiers Nantais.

 

Communiqué diffusé le 14 mars 2013

Par Julien BAINVEL Publié dans : Ouvrez la à Nantes !
 

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr
Partager cet article
Repost0

commentaires