Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 15:16
Aux Questions d’actualité, sur Florange, Jean-Marc Ayrault, dans un discours parfaitement incompréhensible, laissait croire que près de 200 millions seraient affectés pour des innovations productives, permettant ainsi la pérennisation du site.

On s’aperçoit qu’un codicille secret (mais qui ne l’est pas resté longtemps) affirme au contraire que 57 millions d’euros ne seront donnés que pour une restructuration et que le restant ne sera là que pour l’entretien temporaire de cette filière.

On apprend par ailleurs qu’il y avait, semble-t-il, des repreneurs sérieux pour cette filière. Un consortium franco-russe aurait été sur les rangs, mais a été écarté.

La question véritable que nous devons nous poser est la suivante : y a-t-il eu un accord entre Mittal et Ayrault pour sauvegarder l’entreprise dépendant d’ArcelorMittal en Basse-Indre, près de Nantes ? Mittal, ayant refusé que le consortium ne reprenne ses installations, aurait-il fait un chantage à Monsieur Ayrault, qui aurait cédé ? Cette attitude, si elle s’avérait exacte, est monstrueuse et devrait entrainer la démission immédiate de Monsieur Ayrault.

J’ai mis beaucoup de conditionnel, mais j’ai peur d’avoir raison. Ce gouvernement est composé, d’un côté, de Monsieur Montebourg, qui est devenu totalement mégalomane et incapable de maîtriser sa parole et, de l’autre, de Monsieur Ayrault, favorisant vraisemblablement des entreprises nantaises au détriment de la politique économique de la France.

Ce gouvernement est devenu inacceptable, intolérable. Serait-il encore légitime ?!


Pr. Bernard DEBRE

Ancien Ministre
Député de Paris
 
Partager cet article
Repost0

commentaires