Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 10:28

 

Reuters
Voici, à la sortie du Conseil des ministres, François Hollande qui demande, après le vote de loi sur le mariage pour tous, que la France se retrouve autour de lui et qu’elle tourne la page de cet épisode navrant.

Il s’agit véritablement de l’arroseur arrosé car François Hollande, par son entêtement, a profondément divisé la France. Il est trop facile maintenant de dire aux autres : « oubliez ce qui s’est passé et mettez-vous derrière moi ! »

Se mettre derrière lui ? Pour quoi faire ? Pour cautionner sa politique économique désastreuse qui conduit la France dans le mur ? Il faudrait d’abord qu’il arrête avec les lois conflictuelles, ne serait-ce que la pseudo-loi de moralisation de la vie politique, qui n’est que de la poudre aux yeux populiste, ne serait-ce que la future loi sur la famille avec, n’en doutons pas, des amendements socialistes et écologistes sur la PMA et la GPA, ne serait-ce que sur le problème conflictuel de l’euthanasie.

En réalité, François Hollande lance un appel à sa propre Majorité, à la Gauche toute entière. Au Sénat, dernièrement, il fait voter une loi pour l’amnistie des syndicalistes qui avaient cassé leur entreprise. Voici qu’il fait marche arrière de façon piteuse, mais il a compris que la France n’aurait pas compris cette loi d’amnistie.

Voici que dans son propre gouvernement, des ministres se mettent ostensiblement et ouvertement en opposition avec d’autres ministres, et même le premier d’entre eux. La Gauche est dans une pagaille absolue. Certains s’abstiennent sur des lois, d’autres votent contre. Il s’agit d’une déliquescence terrifiante.

Alors oui, François Hollande lance un appel. Cet appel n’est pas dirigé vers les Français, mais bien vers sa propre Majorité. Comment pourrait-il demander aux citoyens de se mettre derrière quand il ne lui reste plus que 24% d’opinions favorables. Il a, ne l’oublions pas, trois quarts des Français contre lui. C’est beaucoup pour demander à ce que tout le monde le suive !


Pr. Bernard DEBRE

Ancien Ministre
Député de Paris
Partager cet article
Repost0

commentaires