Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 11:13
La Chine et le Japon s’affrontent, certes comme dans un théâtre de marionnettes, mais il n’empêche que les slogans brandis sont d’une dureté et d’une haine incroyable. Manifestations à Pékin, manifestations dans d’autres villes. Elles sont organisées, mais démontrent l’antagonisme qui existe de plus en plus fortement entre ces deux pays.

L’Afghanistan n’a jamais été pacifié et ne le sera jamais et le retrait des troupes françaises puis américaines va entrainer un regain de violence comme on en aura jamais vu. Cette violence interne en Afghanistan va très vite déborder sur le Pakistan d’abord, qui est d’une très grande instabilité et d’une grande ambigüité. L’armée et les services secrets afghans sont déjà tous infiltrés par les talibans.

N’oublions jamais que l’Afghanistan est également mitoyen de la Chine et que dans les régions chinoises musulmanes, les révolutions grondent. Les Ouïghours ont déjà été mâtés par les Hans chinois.

L’Iran prépare avec zèle et rapidité sa bombe atomique. Ce ne sera pas simplement pour la mettre dans un musée, mais pour vraisemblablement l’utiliser contre Israël ou même d’autres pays.

Tout le Maghreb et tout le Machreck sont en ébullition par l’infiltration majeure d’Al-Qaïda au Maghreb islamique et d’autres régimes ou sectes révolutionnaires.

L’Afrique noire, du Nigéria au Mali, tremble à cause des révolutions islamistes d’une grande cruauté. Au Mali, les voleurs ont les mains ou les pieds coupés. Ces images font le tour du monde. Elles sont évidemment faites pour terroriser.

Nous avons ici en France, en Europe, des infiltrations et influences salafistes majeures. Les bandes, pour l’instant, font leurs « gammes », organisant des petites manifestations, testant les réseaux sociaux pour mobiliser, mais progressivement, elles vont devenir de plus en plus agressives, au grand dam des musulmans intégrés dans la population française et modérés.

C’est bien entendu pendant cette période extrêmement délicate que François Hollande et ses amis veulent donner le droit de vote aux étrangers résidant en France. Je suis surpris par le manque de vision et de bon sens des socialistes et de leurs compagnons de route.

Il faudrait au contraire maintenant qu’il y ait une volonté ferme de cohésion européenne, une coordination militaire et une attitude commune vis-à-vis des sectes dangereuses, d’où qu’elles viennent, des immigrations intempestives. Nous en sommes loin car l’idéologie prime.


Pr. Bernard DEBRE
Ancien Ministre de la Coopération
Député de Paris
 
Partager cet article
Repost0

commentaires