Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 18:56

Alliance Gaulliste de l'Ouest.

 

Fruit d’une mobilisation de l’ensemble des collectivités bretonnes et ligériennes, la Ligne à grande vitesse Bretagne - Pays de la Loire va entrer en phase de construction. Le point, côté emplois,sur ce projet qui mettra Brest et Quimper à 3h08 de Paris début 2017.

 

  

La signature de la convention de financement de la ligne ferroviaire à grande vitesse entre Le Mans et Rennes par Réseau ferré de France (RFF), l’Etat et les collectivités partenaires le 13 juillet dernier, puis la signature le 28 juillet du contrat de partenariat entre RFF (gestionnaire du réseau) et Eiffage Rail Express (entreprise de travaux public retenue pour construire la LGV) marquent le démarrage du chantier de construction de la LGV.

10 000 emplois sur le chantier

Un  grand projet ferroviaire de 3,3 milliards d’euros  : les travaux doivent débuter en juillet 2012 pour s’achever à l’automne 2016. Dans cinq ans, grâce à la LGV (qui mettra Paris à 1h30 de rennes), les trains directs relieront Paris à Brest et Quimper en 3h08. Sa construction génèrera, pour Eiffage, 10 000 emplois directs sur l’ensemble du chantier (une celllule de 300 postes basée à Rennes abritera  direction du projet, équipes de management et équipes techniques de terrain, cellule emplois). Et l’entreprise prévoit de faire fera appel à 1 500 collaborateurs supplémentaires et de sous-traiter 30% des travaux auprès des entreprises locales pour mener à bien le chantier.

 

Les compétences pour construire la LGV

Les travaux portent sur la réalisation de 214 km de voies entre Connéré et Rennes – dont 93 km en Sarthe, 72,5 km en Mayenne et 48,5 km en Ille-et-Vilaine. Au fur et à mesure de l’avancement du projet les compétences nécessaires évolueront  (les premiers recrutements devraient avoir lieu fin 2011) :

  • 2012-2014 : génie civil, ouvrages d’art et terrassement nécessitant l’intervention de conducteurs de travaux, maçons, coffreurs et brancheurs ;
  • à partir de 2014 : pose des voies ;
  • 2015-2016 : électricité.

 

Grandes étapes du chantier

  •  2012 : début des travaux en juillet 2012 et premiers travaux en entrée de Rennes en septembre 2012 pour construire la jonction
  • 2016 : achèvement des travaux de la LGV à l’automne 2016
  • 2017 : mise en service de la ligne à grande vitesse au début de l’année

 

Financement

La LGV  représente un investissement de 3,3 milliards d’euros financé à hauteur de près de 43% par RFF et à parts égales (28,5%) par l’Etat et les collectivités territoriales :

  • RFF : 1,43 Md €
  • Etat et Union Européenne : 955,2 M€ (dont 11 M€ UE)
  • Collectivités bretonnes et ligériennes : 945,3 M€ dont  collectivités bretonnes (858,4  M€ ) - Région Bretagne(655 M€),  Département des Côtes d’Armor : 31 M€ - Départements du Finistère (46,3 M€), d’Ille-et-Vilaine (43,7 M€),  du Morbihan (34,3 M€), Rennes Métropole (43,7 M), Pays de Saint-Malo (4,4 M€) - et Région Pays-de-la-Loire : 86,9  M€.
  • 
Par alliance-gaulliste-de-l-ouest.over-blog.com - Publié dans : politque
Partager cet article
Repost0

commentaires