Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 08:37

 

La conception républicaine de la laïcité n’est pas celle que l’on croit. Elle doit, en toute impartialité, permettre à toutes les religions de pouvoir s’exprimer en vérifiant qu’elles respectent simplement les règles de la démocratie et celles des droits de l’Homme.

Nous sommes en train de vivre exactement l’inverse. Certains qui parlent de laïcité sont en réalité des anticléricaux, antichrétiens d’abord puisque c’est la seule religion qu’il est possible d’attaquer sans être stigmatisé ou puni. Ainsi, à Notre-Dame de Paris, lieu sacré entre tous, un groupe d’extrémistes féministes s’est exhibé seins nus tout en essayant de briser les symboles religieux.

Ce genre d’actions est totalement inacceptable même si, avec ce groupe, les Femen, il fallait s’y attendre tant elles ont manifesté de façon outrancière ces derniers mois. Le gouvernement, heureusement, s’en est indigné par un communiqué de Manuel Valls.

Une manifestation de ce type aurait eu lieu à la Grande Mosquée de Paris ou dans une synagogue réputée, j’imagine que François Hollande, lui-même, se serait déplacé sur ces lieux de culte et aurait fait poursuivre ce groupe d’ « abruties » (pour reprendre un mot à la mode) sans aucune vergogne. Le Premier ministre aurait fait un communiqué, Manuel Valls serait venu à la télévision et se serait excusé.

Seule la religion chrétienne peut être injuriée dans notre pays. C’est un comble. Voici maintenant qu’un grand journal matinal titre à la Une : « Dieu : démission ». Il fait pourtant une analyse erronée. La religion, et en particulier la religion chrétienne, ne ferait plus recette et pourtant, elle se mêle de la vie publique. Il est stupide d’écrire de telles choses. La religion chrétienne est une religion de calme et de paix qui concerne une grande majorité de Français, même s’ils ne la pratiquent pas de façon régulière. Injurier cette religion comme le fait Libération est également stupide. C’est d’ailleurs ce même journal qui, la veille, avait présenté des caricatures du Pape dont certaines étaient, c’est le moins que l’on puisse dire, injurieuse.

Je suis totalement pour la liberté de la presse, la liberté d’expression, la liberté de manifester pour quiconque. Mais qu’il n’y ait pas deux poids, deux mesures. Qu’il n’y ait pas, alors que se développe un islamisme dangereux dans le monde, un regard quasiment amoureux de cette religion, peut-être un regard craintif plutôt, tandis que pour les autres religions (à l’exception de la religion juive qui a tant souffert par le passé), tout est permis. Cette ambiance « laïcarde » est désastreuse, inacceptable et traduit finalement un refus de sa propre identité. C’est ce refus qui me gêne le plus.


Pr. Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris
Partager cet article
Repost0

commentaires