Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 12:10

 

Eric Besson a reçu, le 15 mars, l'étude "Technologies Clés 2015". Fort du concours de 250 experts, ce travail de prospective cerne les enjeux de 85 technologies aujourd'hui prépondérantes sur les plans technique, économique et sociétal.

Plus de 250 experts, industriels et chercheurs ont apporté leur concours à un travail de prospective technologique mené par la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services, entre janvier et octobre 2010. Cette collaboration, la quatrième du genre, répond au projet du ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, d'identifier, tous les cinq ans, "les principales technologies stratégiques pour l'industrie française à l'horizon de cinq à dix ans […] en les reliant aux grands enjeux économiques et sociétaux et au potentiel des marchés concernés". Le fruit de cette collaboration, le rapport "Technologies clés 2015", a été remis à Eric Besson le 15 mars, à Bercy.

Environnement, TIC, chimie, matériaux : les points forts de la France

Les 85 technologies innovantes mises en avant dans le rapport témoignent du dynamisme de 7 secteurs d'avenir : la chimie, les technologies de l'information et de la communication, l'environnement, l'énergie, les transports, le bâtiment, ainsi qu'un champ large comprenant la santé, l'agriculture et l'agroalimentaire.

Dans son discours de présentation, Eric Besson a souligné que "75 % des technologies clés repérées il y a cinq ans sont présentes dans [la] nouvelle édition", un chiffre qui est gage, selon le ministre, de la pertinence des analyses menées. Il a également mis en avant les conclusions de l'étude en termes de positionnement technologique de la France :

  • d'un point de vue quantitatif, la France fait preuve d'un très bon positionnement, à l'échelle mondiale, pour deux tiers des technologies clés traitées par l'étude (dans le travail des nanomatériaux et les nouvelles technologies de turbomachines, par exemple) ;

  • d'un point de vue sectoriel, la France se distingue dans trois domaines en particulier : le secteur de l'environnement, le secteur des TIC, le secteur de la chimie, des matériaux et procédés.

"Technologies 2015", un outil d'orientation mais aussi un vecteur d'information

Lors de son intervention, Eric Besson a invité les décideurs publics à utiliser le rapport "Technologies 2015" comme une "grille de lecture". Il a particulièrement souligné l'utilité du rapport pour les réflexions sur les investissements d'avenir, qui "ont un rôle essentiel dans le développement des technologies clés".

Dans une autre perspective, Eric Besson a insisté sur la valeur informative du rapport. Le document fonctionne selon un principe de fiches thématiques, pour faire connaître au grand public les enjeux technologiques de demain. Le ministre a particulièrement rappelé l'intérêt majeur que présente une telle étude, mettant en lumière la révolution des technologies de demain, pour réconcilier les jeunes avec les filières scientifiques, qui attirent de moins en moins de lycéens et étudiants. Il a également identifié le potentiel d'exploitation du rapport par les PME, qui doivent y trouver les arguments en faveur de la modernisation de l'industrie.

Afin de donner au rapport la plus large utilité possible, il sera relayé et diffusé au cours des 650 manifestations qui auront lieu dans le cadre de la première Semaine de l'industrie, organisée du 4 au 10 avril prochain.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires