Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 00:06

 

Société | Ajouté le 06.10.2011 à 14H08
Nous sommes tous des fils de Steve Jobs, ceux qui ont 10 ans, ceux qui ont 90 ans. Il a révolutionné le monde de la communication.
Qui pourrait aujourd’hui comprendre le monde sans son Iphone, son Ipad ? Rapidité, fiabilité, beauté...

Quelles leçons tirer de cette épopée ?
D’abord, qu’aux Etats-Unis, tout est possible. D’une petite entreprise dans un garage à la deuxième entreprise américaine, il lui a fallu de la volonté, de la ténacité, des efforts et une grande espérance. Nous sommes bien loin, très loin de l’État-Providence que nous connaissons en France !

Ensuite, une extrême exigence, il voulait le parfait, il refusait l’à peu près, recommençait cent fois le projet jusqu’à ce qu’il le juge parfait et utilisable pour tous et pas uniquement aux États-Unis. Cette exigence s’accompagnait aussi d’une intelligence visionnaire prophétique. Il ne suffit pas d’être intelligent, il faut imaginer l’avenir. Quelle intelligence dynamique.

Enfin, il était d’une immense force. A l’intérieur de son entreprise, il l’a démontré, avec parfois un caractère bien trempé. D’ailleurs quand il est parti de son entreprise (renvoyé par ses coéquipiers), cette dernière a très vite sombré. Il a été rappelé en urgence et tout à repris, les profits sont revenus.

Il était d’une immense force aussi vis à vis de sa maladie. Quand il y a 6 ans et demi, ses médecins lui ont appris son cancer du pancréas et lui ont annoncé qu’il n’en avait que pour 6 à 8 mois, il a décidé non seulement de l’annoncer au monde entier, mais en ajoutant qu’il allait se battre, de 6 mois il a vécu 6 ans avec cette force incroyable.

Adieu donc, à ce grand homme, comme le siècle en produit peu.

Nous sommes les fils de Steve Jobs car il a changé nos relations avec le monde et avec les hommes. Dans quelques mois, dans quelques années, ce qu’il a inventé sera dépassé par d’autres nouveautés, d’autres inventions, mais il restera le pionnier, celui qui a osé, jamais un homme n’aura été aussi connu.
En Chine, les enfants connaissaient la pomme croquée, en Inde, en Afrique, partout auparavant l’histoire des découvertes, des découvreurs étaient éphémères ou circonscrite, aujourd’hui elle est universelle, c’est justement ça que Steve Jobs a réalisé.

Pr Bernard DEBRÉ
Ancien Ministre
Député de Paris
Partager cet article
Repost0

commentaires