Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 09:19

La desserte routière de l’aéroport sera dimensionnée à 2×2 voies pour pouvoir correctement absorber le trafic prévu à la mise en service (environ 15 000 véhicules par jour) et à l’horizon 2025 (25 000 véhicules par jour), qu’il soit produit par l’aéroport (passagers et emplois induits), lié aux zones d’activités prévues aux extrémités de la zone aéroportuaire ou lié à l’évolution du trafic local.

Cette voie, qui sera intégrée au réseau routier national en tant que route express, s’inscrit pleinement dans la démarche globale de développement durable, liée à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Cette desserte sera de type « apaisée », avec notamment des aménagements qui incitent au respect de la vitesse limitée à 90 km/h.

Du point de vue de l’environnement, le tracé a permis d’éviter les espaces naturels les plus sensibles, et de préserver au mieux les corridors écologiques existants, notamment par la création de deux passages à faune, à l’est et à l’ouest de l’aéroport. En outre, le choix du tracé nord, au plus près de la zone aéroportuaire, s’avère également favorable à la préservation de l’activité agricole, en limitant la création de délaissés.

Trois giratoires intermédiaires sur la desserte routière permettront par ailleurs de rétablir la voirie locale et d’assurer :

- la continuité nord-sud via la RD 15 vers le Temple-de-Bretagne et le raccordement de la voie des Epinettes,
- l’accès unique de l’aéroport (à l’exception d’un accès technique à l’est) et la desserte de Vigneux-de-Bretagne par la RD 81,
- le branchement de la desserte vers le sud, via la RD 326.

Raccordements de la desserte routière aux RN165 et 137 / Echangeur du Temple-de-Bretagne
Cet échangeur sera situé en extrémité ouest du projet, au niveau du raccordement avec la RN 165, sur les communes du Temple-de-Bretagne, Malville et Fay-de-Bretagne. Outre le branchement de la voie de desserte de l’aéroport, il assurera le raccordement de la RD 965 vers le Temple-de-Bretagne, et l’accès à la future zone d’activités de la Folaine. Il permettra aussi, à l’issue de la mise à 2X3 voies de la RN 165, le raccordement de l’itinéraire de substitution.

Echangeur de Grandchamp-des-Fontaines
Situé en extrémité est du projet, sur les communes de Grandchamp-des-Fontaines et de Treillières, cet échangeur assurera le raccordement de la desserte routière de l’aéroport avec la RN 137. Outre le branchement de la voie de desserte, il permettra le raccordement de la VC 3 vers Notre-Dame-des-Landes, et le rétablissement de la RD 326, assurant ainsi une continuité nord-sud. La traversée de la RN 137 par les engins agricoles sera assurée par la construction d’un passage supérieur dédié, dans la partie sud de l’échangeur.

Desserte du bourg de Notre-Dame-des-Landes
Dans le cadre du maintien des circulations nord-sud, et conformément au bilan de la concertation, la voie communale n°3 entre Notre-Dame-des-Landes et l’échangeur de Grandchamp-des-Fontaines fera l’objet d’un élargissement pour garantir la capacité et la qualité de desserte aujourd’hui assurée par les RD 81, RD 281 et RD 42.

Les principes retenus pour le réaménagement de cette voie sont les suivants :

- élargissement de la chaussée à 6 m, du côté ouest, en préservant le talus actuel boisé côté est,
- mise en place d’un itinéraire spécifique pour les engins agricoles et utilisable pour la circulation des cycles et des piétons,
- regroupement des accès en des points aménagés (4 carrefours pour 4 km de voie).

Le réaménagement de la VC 3, pris en charge par le concessionnaire, améliorera l’accessibilité du bourg de Notre-Dame-des-Landes depuis la RN 137, sans favoriser le trafic de transit.

Le concessionnaire prendra également en charge le confortement, si nécessaire, du réseau de voies de désenclavement, afin de limiter la mixité des circulations (voitures et véhicules agricoles).

Programme d’équipements et d’infrastructures complémentaires
Le même objectif de limitation du trafic de transit sera poursuivi sur la voirie locale autour du projet.

Un programme complémentaire « équipements et infrastructures », inscrit au dossier d’enquête d’utilité publique, est effectivement prévu. Ce programme recouvre des projets d’aménagements qualitatifs et de sécurité de la voirie locale.

Cinq sections doivent ainsi faire l’objet d’aménagements qualitatifs et de sécurité afin de fluidifier et sécuriser les circulations locales :

- commune de Grandchamp-des-Fontaines : la RD 326 du rond-point de Curette jusqu’à la RN 137,
- commune de Treillières : le carrefour entre la RD 326 et la route communale dite de Notre-Dame-des-Landes,
- commune de Fay-de-Bretagne : la RD 15 entre la sortie du bourg et la jonction avec la desserte de l’aéroport,
- commune de Notre-Dame-des-Landes : la VC 1 et la VC 12 jusqu’à l’entrée du bourg de Notre-Dame-des-Landes, ainsi que les contournements est et ouest du bourg.

La réalisation des travaux prévus et leur prise en charge financière incombe au concessionnaire de la plate-forme aéroportuaire, y compris les études et la préparation des procédures à engager.

Ce dernier devra engager les études dès sa désignation, afin d’être en mesure d’assurer le rétablissement des voiries coupées par la plate-forme avant le démarrage des travaux de celle-ci. Ceci concerne tout particulièrement le réaménagement des VC 1 et VC 12, comme celui de la VC 3.

Le démarrage des études dès la désignation du concessionnaire devra permettre la réalisation de la majorité des travaux avant la mise en service de l’aéroport. Le délai de création de la voie nouvelle de contournement de Notre-Dame-des-Landes pourrait cependant être plus important, compte tenu des procédures à mettre en œuvre et des délais de concertation et de validation des différentes étapes liées à un tel projet.

Le classement des voies qui ont vocation à intégrer le patrimoine départemental après travaux nécessitera un accord préalable du Conseil Général.

alliance-gaulliste-de-l-ouest.over-blog
Partager cet article
Repost0

commentaires