Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 09:51

 

Les élections cantonales n'ont pas été aussi bonnes que cela, ni pour le ps, ni pour l'UMP. Le FN a fait un score important.

Dans 200 cantons, il y aura un affrontement entre le PS et le FN. Dans d'autres, le FN s'oppose à la seule UMP ou participe à des triangulaires. Surtout, il y a plus de 55% des électeurs qui ne sont pas allés voter. Alors, que faire ?

Une première décision a été prise, elle est importante : jamais nous n'appellerons à voter pour le Front national. Une deuxième décision est évidente, il faut  mobiliser les abstentionnistes pour qu'ils se déplacent dimanche prochain.

Enfin, une très grande partie de l'UMP n'est pas d'accord pour voter socialiste en cas de duel. Cette dernière affirmation a fait polémique. Tout d'abord, et je l'ai dit et redit, François Mitterrand a changé le mode de scrutin en 1986 pour favoriser le FN... contre le RPR. Aujourd'hui encore, dans certains partis, des voix s'élèvent pour demander le retour à la proportionnelle.

Ces voix, essentiellement de gauche et du centre sont les mêmes qui demandent,  aux électeurs de leur apporter un soutien... face au FN. Un peu de cohérence, s'il vous plait!

Aujourd'hui, dans certains cantons, lorsque survient un duel FN-UMP, des candidats socialistes ont clairement dit qu'ils ne choisiraient pas entre « la peste et le choléra ».

en conséquence, que faut-il faire aujourd'hui ? Dire aux candidats socialistes qu'ils mobilisent leurs abstentionnistes, fassent une auto-critique avant de donner des leçons de « républicanisme » aux autres, comme nous mêmes allons le faire. Je me refuse cependant à leur servir de béquille ! Nos électeurs ne le comprendraient pas, cela ferait d'ailleurs le jeu de Marine Le Pen et accréditerait l'idée que l'UMP et le PS sont sinon identiques, du moins interchangeables. Ce serait catastrophique pour l'équilibre de notre République, la structure de notre système politique.

Alors la solution est simple. Pas de vote pour le FN, en aucune façon, mais pas plus de vote pour le PS non plus. Le vote blanc est le seul qui soit digne. A la limite, ne pas voter et s'abstenir mais cela aura moins de panache. La polémique qui a eu lieu à l'Assemblée nationale, en réunion de groupe n'était pas agréable car elle montrait des divergences inutiles... Sachons donc nous retrouver derrière notre candidat pour 2012. Il affrontera alors le candidat socialiste.

Pr. Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris
Partager cet article
Repost0

commentaires