Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 17:49

Julien Bainvel et les élus du groupe Ensemble pour Nantes interpellent le Maire de Nantes à propos de sa mauvaise gestion des déplacements dans la ville.

En raison de la concomitance des travaux dans le centre-ville et sur les axes de déplacements, et d’un plan de mobilité complexe et pas toujours actualisé, la circulation est un véritable calvaire (la passation d’un marché d'ordonnancement et de coordination des chantiers du centre-ville, lancée par Nantes Métropole ne semble pas avoir porté ses fruits).

A chaque session de travaux sur un axe routier important de la ville, c’est la même chose. On ne sait plus comment circuler dans Nantes, faute d’information et aucun itinéraire bis n’est mis en place.

Après l’épisode désastreux des travaux à la Beaujoire ayant fortement pénalisé la Foire Internationale, depuis hier, c’est au tour du Sud Loire d’être perturbé par les travaux du chronobus.

Deux chantiers simultanés bloquent pour plusieurs semaines les boulevards de la Prairie au Duc et Victor Hugo, deux des principales portes d’entrée de la ville par le Sud. La circulation sur l’île de Nantes est donc devenue impossible faute de plan de circulation adapté et d’itinéraire bis mis en place.

Pourquoi ne pas mettre les moyens importants de communication dont dispose la ville pour informer correctement les habitants amenés à emprunter cet axe ?

Pourquoi ne pas prévoir plusieurs itinéraires bis, mis en place bien en amont afin de répartir le trafic sur plusieurs axes routiers ?

Pourquoi n’informer les automobilistes qu’au dernier moment, arrivés à la route barrée ?

Résultat, des bouchons abracadabrantesques. A Nantes, on gère les déplacements de la 6ème ville de France comme ceux d’une petite ville et on ne tire aucune leçon des précédents travaux.

Commentaire de la métropole : « nous n’avons pas été bons ». Merci, on le savait, c’est justement ça le problème.

Les élus de l’opposition municipale prennent donc acte de la volonté politique clairement affichée de remise en cause de l’accessibilité et de la fluidité de la métropole, de faire de la congestion le seul outil de gestion du trafic et du mépris affiché à l’égard des habitants circulant dans la ville.

Les élus du groupe Ensemble pour Nantes dénoncent cette absence de logique dans la politique transport de la ville, où les habitants ont le choix entre la congestion automobile, les transports en commun toujours plus chers et coincés dans les bouchons et le vélo sans pistes cyclables sécurisées.

Les élus d’opposition demandent une vision d’ensemble et une action concertée, car comme le soulignait le document de travail « Ma ville demain, Nantes 2030 », « les déplacements à l’intérieur de l’agglomération remettent en cause l’accessibilité et la fluidité de la métropole, et peuvent devenir à moyen terme un inconvénient fort »

Par Julien BAINVEL Publié dans : Ouvrez la à Nantes !

Partager cet article
Repost0

commentaires