Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 10:20

Finalement, cette nouvelle ne changera pas grand-chose au quotidien des Nantais. Nommé à Matignon il y a un an, Jean-Marc Ayrault, s’il est toujours Conseiller municipal et communautaire, ne siège plus depuis un an.

Demain, cette décision ne changera pas grand-chose non plus. Qui que soit la future tête de liste de la Gauche, cette dernière sera l’héritière de Jean-Marc Ayrault. Même système, même absence de vision de l’avenir de la ville, mêmes réponses aux défis que Nantes et sa métropole doivent relever. Après 25 ans de pouvoir sans partage, celui ou celle qui prendra la suite de Jean-Marc Ayrault proposera les mêmes solutions aux problèmes d’accessibilité, de développement économique du centre ville, de crise du logement… ces réponses qui mécontentent chaque jour un peu plus les Nantais.

En réalité cette décision n’est qu’un coup médiatique et politique visant à démentir les rumeurs, incessantes, récurrentes, d’un remaniement. En décidant de ne pas se représenter Jean-Marc Ayrault veut montrer, ou essayer du moins, qu’il restera longtemps à Matignon.

N’oublions pas cependant que s’il quitte Matignon, il redeviendra automatiquement député.

Enfin, je vois dans cette décision le signe d’une inquiétude qui gagne la Gauche : la peur de perdre la ville en 2014. Le Premier ministre ne peut se permettre de perdre une élection. Alors, le plus simple pour ne pas la perdre est ne de ne pas s’y présenter.

De notre côté, nous construisons l’union, le rassemblement des forces de la droite, du centre et de la société civile pour, autour d’un projet local porteur de solutions du quotidien et d’une vision d’avenir, l’emporter.

Par Julien BAINVEL Publié dans : Ouvrez la à Nantes !

Partager cet article
Repost0

commentaires