Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 10:39

LEMONDE.FR avec AFP | 15.12.11 | 08h59

 
 

Une éventuelle dégradation de la note AAA de la France ne serait "pas justifiée", estime le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, dans un entretien, jeudi 15 décembre, dans le Télégramme.

"La dégradation ne me paraît pas justifiée au regard des fondamentaux économiques. Ou alors, il faudrait que (les agences) commencent par dégrader le Royaume-Uni qui a plus de déficits, autant de dettes, plus d'inflation, moins de croissance que nous et dont le crédit s'effondre", déclare-t-il.

"Je ne sais pas ce que feront les agences de notation. Ce que j'observe, c'est que ces agences ont réussi, par leurs commentaires critiques, à fragiliser un sentiment positif qui existait sur le marché au lendemain du sommet de Bruxelles [la semaine dernière]", souligne-t-il. "Les agences sont devenues franchement incompréhensibles et irrationnelles", estime M. Noyer. "Elles lancent des menaces, alors même que les États ont pris des décisions fortes et positives."

Elles "font comme s'il ne s'était rien passé. On peut penser que l'utilité des agences pour guider les investisseurs n'est plus avérée aujourd'hui", dit-il . Et d'ajouter que "dans l'argumentation qu'elles développent, il y a plus d'arguments politiques qu'économiques."

LES BANQUES FRANÇAISES BIEN CAPITALISÉES

Les banques françaises sont "très bien capitalisées notamment comparées à leurs homologues européennes et américaines", estime encore Christian Noyer, alors que l'agence Fitch a abaissé mercredi d'un cran les notes du Crédit Agricole et du Crédit Mutuel.

"Il ne faut pas exagérer la portée de cette dégradation d'autant plus que les agences ont dégradé récemment la plupart des grandes banques, dans les pays développés", argumente-t-il. "Ce qui est sûr, c'est que nos banques ont des fonds propres tout à fait suffisants au regard de l'ensemble du système bancaire mondial", affirme-t-il encore. Les banques françaises renforcent leur solidité "sur leurs ressources propres et bien entendu sans l'aide de l'Etat", souligne-t-il, ajoutant : "Voilà pourquoi je n'ai aucune inquiétude concernant le système bancaire français."

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 10:16

Deux policiers frappés en contrôlant une femme voilée

Deux policiers d'Evry, qui s'apprêtaient à verbaliser une femme intégralement voilée, ont été insultés et frappés par des membres de sa famille. Malgré les blessures des fonctionnaires, les agresseurs ont été relâchés.

La Rédaction | RMC.fr | 09/12/2011
 
© Reuters  
La scène s'est déroulée mercredi en début de soirée, dans un centre commercial d'Evry (Essonne). Deux policiers de la BAC aperçoivent une femme intégralement voilée, fait désormais puni d'une amende de 150 euros. Ils s'approchent d'elle et lui expliquent qu'elle est en train de commettre une infraction. Mais décident de se contenter d'un simple rappel à la loi, renonçant à la verbaliser. C'est alors que le mari et le frère de la contrevenante arrivent. Ils insultent les policiers et les bousculent, allant jusqu'à rameuter des jeunes pour leur prêter main forte. Bilan: blessures à l'épaule et contusions pour les deux fonctionnaires. Interpellés, les agresseurs comparaîtront pour outrage, rébellion et menace sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Mais ont été remis en liberté.

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 10:00

Jean-Michel Ferrand

Après le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca, c’est au tour de celui du Vaucluse Jean-Michel Ferrand de déposer une proposition de loi visant à modifier les conditions d’attribution de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Elle va plus loin que celle de Lionnel Luca : en plus de réserver le versement de l’ASPA aux personnes de nationalité française ou ayant travaillé en France, elle prévoit que ses bénéficiaires étrangers devront justifier d’une résidence stable et régulière d’au moins dix années consécutives en France.

 

 

 

EXPOSE DES MOTIFS

 

 

Mesdames, Messieurs,

 

Actuellement, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), dont le montant est d’environ 709 € pour une personne seule et 1157 € pour un couple, est attribuée à toute personne qui remplit les trois conditions suivantes :

  • avoir des ressources annuelles inférieures à un certain montant (8507,49 € pour une personne seule, 13889,62 € pour un couple),
  • avoir au moins 65 ans (ou au moins 60 ans en cas d’inaptitude au travail),
  • justifier d’une résidence stable et régulière sur le territoire métropolitain ou dans un département d’outre-mer.

Mais en ce qui concerne cette dernière condition, aucune durée de résidence préalable à l’ouverture du droit n’est exigée, comme le mentionne d’ailleurs la circulaire n° 2010/49 du 6 mai 2010 de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (paragraphe 21).

Ainsi, une personne de nationalité étrangère peut demander le bénéfice de l’ASPA alors même qu’elle réside en France depuis peu et qu’elle n’y a jamais travaillé, ce qui paraît totalement aberrant.

Comment admettre une telle générosité de notre système social alors que nos comptes publics connaissent une situation de déficit permanent ?

Il est indispensable de rationaliser notre système d’aide sociale et de mieux encadrer l’attribution de tels avantages.

Il convient donc de réserver le bénéfice de l’ASPA aux personnes âgées ayant travaillé en France et justifiant, si elles ne sont pas de nationalité française, d’au moins dix années consécutives de résidence en France au jour de la demande.

Telles sont les raisons pour lesquelles il vous est proposé, Mesdames, Messieurs, d’adopter la présente proposition de loi.

 

 

 

PROPOSITION DE LOI

 

Article unique

 

Le premier alinéa de l’article L 815-1 du code de la Sécurité sociale est modifié comme suit :

« Toute personne ayant travaillé en France, justifiant au jour de la demande, si elle n’est pas de nationalité française, d’une résidence stable et régulière d’au moins dix années consécutives sur le territoire métropolitain ou dans un département mentionné à l’article L 751-1 et ayant atteint un âge minimum bénéficie d’une allocation de solidarité aux personnes âgées dans les conditions prévues par le présent chapitre. Cet âge minimum est abaissé en cas d’inaptitude au travail. »

Articles similaires :

  1. Retraite en France sans y avoir jamais travaillé : proposition de loi du député Lionnel Luca
  2. Pas de retraite en France sans y avoir travaillé !
  3. Pas de retraite en France sans y avoir travaillé !
  4. Un premier pas vers la suppression du minimum vieillesse pour les étrangers arrivant en France sans avoir jamais cotisé
  5. Retraites en France sans y avoir travaillé : le député du Nord Jean-Pierre Decool
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 09:15
Copyright Reuters
Copyright Reuters Copyright Reuters

L'agence d'évaluation financière a abaissé mercredi soir d'un cran les notes attribuées à la dette de long terme des banques françaises Crédit Agricole et Banque fédérative du Crédit Mutuel, à "A+".

Fitch a dégradé les notes de Crédit Agricole et Crédit Mutuel. Les deux banques coopératives font partie d'un ensemble de cinq banques de détail solidement établies dans leur pays, avec la danoise Danske Bank, la finlandaise OP-Pohjola Group et la néerlandaise Rabobank. Mais les deux établissements français selon Fitch sont moins solides. Du coup, l'agence de notation a abaissé mercredi soir d'un cran les notes attribuées à la dette de long terme de ces deux banques qui sont désormais classées à "A+".

"A+" est la cinquième meilleure note possible sur l'échelle de Fitch, correspondant à des émetteurs solides mais vulnérables aux changements de conjoncture. "Toutes ces banques sont exposées à l'opinion des marchés de capitaux pour que leur modèle économique fonctionne au-delà du court terme", a indiqué l'agence dans un communiqué.

"L'abaissement de ces notes reflète un phénomène plus large de vents défavorables pour le secteur bancaire dans son ensemble", a-t-elle expliqué.
"L'exposition aux pays de la zone euro en difficulté à travers des filiales a été une considération prise en compte directement dans le cas de Danske Bank et Crédit Agricole. Pour les autres banques cependant, Fitch estime que la crise de la zone euro a aussi des conséquences négatives indirectes", a précisé l'agence.

Crédit Agricole a annoncé mercredi un plan de restructuration, comprenant des suppressions de poste, une réorganisation de ses activités sur les marchés financiers, une révision de la valorisation d'une multitude d'actifs, participations et filiales, et une fermeture de son implantation dans 21 pays.
Les notes de Danske Bank, OP-Pohjola Groupe et Rabobank ont également été abaissées d'un cran, respectivement à "A", "A+" et "AA".

latribune.fr - 15/12/2011, 08:52

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 12:42
Mardi 13 décembre 2011

OF 12-12-11

Ouest France -12/12/2011

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:58
Société | Ajouté le 08.12.2011 à 11H24
Je suis tout à fait opposé aux excès d’où qu’ils viennent. Je ne cautionnerai pas les manifestations violentes ou agitées de certains intégristes à propos de pièces de théâtre. Par contre, j’ai le droit comme beaucoup de m’inquiéter, de m’insurger ou de critiquer. Je m’inquiète effectivement de cette vague de christianophobie qui malgré les dénégations des auteurs est réelle et éprouvante. Cela a commencé il y a quelques années avec le fait qu’un artiste qui se croyait à la mode avait plongé un crucifix dans l’urine, puis récemment avec une autre pièce de théâtre ou l’image du christ était violentée par des excréments, voici maintenant une autre pièce « Golgota Picnic » que je n’ai pas vue mais qui semble-t-il est assez agressive.

Ce qui est très curieux à entendre les auteurs (artistes ?) c’est qu’ils n’osent pas dire la vérité en face. Au lieu de dire très clairement « c’est une attaque contre la religion, car nous sommes athées, nous ne voulons pas de religion sur notre sol », ils prétendent tous qu’il s’agit d’une attitude philosophique pour montrer la nature humaine du Christ, se drapent dans 1001 démarches « intellectuelles » et bonnes intentions. Balivernes ! Ils ont même honte de ce qu’ils disent !

Dans le monde entier il y a un renouveau religieux, qui quelquefois est dangereux (en particulier l’islamisme). En revanche, en France, une certaine élite veut au contraire supprimer la religion, enfin, certaines religions. Certes l’État doit être laïc mais cette laïcité doit être comprise comme une protection vis - à - vis des religions modérées et non une défiance. La laïcité doit interdire les excès et l’ostentation violente. Je pense ici au Niqab qui recouvre complètement les femmes et qui – profondément - les violente.

La laïcité ne doit en aucun cas être dirigée contre les religions modernes. Or, c’est ce qui se passe puisque ces déferlements stupides, ridicules et pour certains révoltants de christianophobie sont encouragés par l’État (parfois) et certaines collectivités territoriales (plus systématiquement pour certaines) qui accorde allègrement des subventions, en période de « vaches maigres » qui plus est, ajoutant la gabegie à la bétise.

Il est curieux que pour construire un lieu de culte l’État n’ait pas le droit d’avancer un centime, mais que pour critiquer les religions il y va larga manu. Quant aux collectivités territoriales, certaines utilisent des stratagèmes, des subventions déguisées et autres montages contractuels  juridiquement hasardeux et économiquement juteux ou financent somptueusement des ruptures de jeûne, comme encore récemment à l'Hôtel de Ville de Paris...

Ainsi donc il y a un renouveau religieux dans le monde. En Chine, ce renouveau est assez spectaculaire, il est dû à l’aspiration et à la volonté des populations de trouver un but à leur existence, de se regrouper peut-être aussi autour d’un certain nombre de valeurs qui ne sont plus véhiculées par le communisme. Dans les pays islamiques, la religion dans son caractère outrancier a combattu les régimes totalitaires qui avaient eux fait disparaître tous les partis modérés. En France, donc, mais aussi en Europe il y a une religiosité très modeste, très modérée qui se confirme. Vraisemblablement en raison des difficultés de la mondialisation, de l’isolement que provoquent les nouvelles technologies de la communication (Internet, télévision, etc.). C’est à ce moment là que certains esprits, que je qualifierai de détraqués, s’en prennent à l’image du christ. Pourquoi une telle violence ? Ces artistes, soit disant artistes, veulent humilier cette religion. Leur provocation est cousue de fil blanc car vraisemblablement derrière ces humiliations il y a la volonté de se faire un peu de publicité. Agitez un chiffon rouge provoque toujours des réactions brutales et donc de la presse et donc une publicité ! Les catholiques modérés, ceux qui veulent simplement vivre, leur foi, leur croyance dans la tranquillité peuvent effectivement être choqués, voire humiliés. Je suis moi même choqué et surtout effaré devant l’attitude incroyable des pouvoirs publics et surtout de la Mairie de Paris qui subventionne à coups de milliers d’Euros cette parodie de théâtre. Je ne peux qu’apporter mon soutien à ceux qui de façon modérée, je le répète, critiquent ou éventuellement manifestent dans la dignité et dans la modération.

Pr Bernard DEBRÉ

Ancien Ministre
Député de Paris
Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 10:09

OF 10-12-11

Ouest France - 10/12/2011

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 12:33

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) et l'Opep abaissent légèrement leurs prévisions de demande d'or noir.

Copyright Reuters
Copyright Reuters Copyright Reuters

La demande mondiale de pétrole affichera une hausse ralentie cette année comme la suivante en raison de la détérioration des perspectives économiques, alors que l'offre mondiale progresse, ce qui devrait résulter en un marché de l'or noir plus équilibré en 2012, a déclaré mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

L'AIE a réduit ses prévisions pour la croissance de la demande de pétrole en 2011 et 2012 d'environ 200.000 barils par jour (bpj) au total, évoquant "un contexte économique plus précaire".

La demande mondiale de pétrole devrait atteindre en moyenne 89 millions de bpj en 2011 et 90,3 millions de bpj en 2012, selon le dernier bilan de l'AIE.

L'offre de l'Opep a atteint en novembre son plus haut niveau depuis plus de trois ans, progressant de 620.000 bpj à 30,68 millions de barils par jour, la production de la Libye et de l'Arabie saoudite représentant 80% de la hausse.

De son côté, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement abaissé sa prévision de demande de brut pour 2012, dans son rapport mensuel publié mardi, en raison de la crise en Europe et en Amérique du Nord qui se répercute sur l'économie mondiale. Le cartel, qui pompe environ 30% du brut mondial, attend une demande de brut de 88,87 millions de barils par jour (mbj) l'année prochaine, alors qu'elle l'estimait à 89,01 mbj en novembre.

"Cet ajustement reflète le ralentissement de la croissance dans l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), qui devrait se répercuter sur la Chine et l'Inde et donc avoir un impact sur la consommation de pétrole dans l'année à venir", a expliqué l'Opep dans son rapport. "Les activités manufacturières et le commerce devraient être touchées mondialement. Déjà, la consommation de pétrole dans les secteurs des transports et de l'industrie ont sensiblement ralenti", a-t-elle noté, soulignant que la zone euro était au "centre des incertitudes".

latribune.fr, avec Reuters et AFP - 13/12/2011, 12:11

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 11:57
Société | Ajouté le 13.12.2011 à 11H17
Chère Rachida,
Ta lettre publiée dans « Le monde », ce lundi, a dû être écrite avant que tu n’aies eu connaissance des sondages publiés dimanche dernier. Tu y es créditée de 8% des voix, c’est-à-dire au même niveau que les Verts.
Je ne voudrais pas être méchant et te rappeler ceux effectués, il y a quelques mois, où tu n’étais créditée que de 5 % des voix. Tu as donc progressé mais il ne semble pas que cela te suffise pour que tu puisses parler sur ce ton au Premier ministre, qui fut ton Premier ministre.
Ta lettre est dramatique en ce qu’elle révèle de ta personnalité profonde, non pas de révoltée mais de petite fille gâtée par la vie. Je parle de la vie publique.
Tu as été nommée Garde des Sceaux, Ministre de la Justice : quelle promotion formidable, certainement due à tes capacités, je n’en doute pas ! Tu as ensuite conduit la liste UMP pour les élections européennes. Cet honneur, car c’en était un, t’a conduit à être député européen. Avec tes colistiers, tu représentes la France. Auparavant, l’UMP t’avait offert la mairie du 7ème arrondissement. Que de scrutins par listes ! Ceux qui auraient pu te faire de l’ombre ont été écartés, parfois sans ménagement. D’autres ont été placés ailleurs…
Te voici donc bien pourvue : député européen, conseillère de Paris, maire du 7ème arrondissement. Voici un beau cumul de mandats ! Mais cela ne te suffit pas. Tu en veux plus ! Il faut, devant tes caprices, s’incliner ou disparaître.
Jusque là, je te le signale, tu as été élue sans effort, sans compétition. En réalité, tu as été nommée, purement et simplement ! Essaie de conserver un minimum de gratitude.
Tu fais partie de la Majorité. Du moins le pensais-je encore jusque récemment. Mais ton acharnement, qui n’a d’égal que ton ego (c’est bien peu dire), est devenu insupportable, s’il n’était pas pathétique.
Tu es femme. Tu veux promouvoir les femmes en politique (en commençant par toi bien entendu). Alors pourquoi avoir fait battre Catherine Dumas aux dernières élections sénatoriales ? Elle était sénateur sortante. Elle n’avait pas démérité, tant s’en faut. Tu as préféré faire voter en sous main pour Pierre Charon ! Belle promotion féminine ; comme si ces manigances étaient à l’honneur des quelques femmes qui t’ont suivi sur ce sentier de trahison et d’injustices.
Tu es femme et tu veux, à ce seul motif, que l’on s’incline devant ta volonté ! Tu oublies toutes ces femmes investies puis parties, elles, à la conquête de circonscriptions difficiles, sans états d’âme, mais avec l’acharnement des militantes qui veulent défendre une certaine idée de la politique. Par ton comportement, tu ne leur fais pas honneur, ni à leur condition féminine.
Tu dis faire partie des minorités, elles peuplent heureusement la France. 
Oublies-tu celles et ceux qui, sans mettre en avant ce statut, se battent dans notre mouvement pour faire triompher nos valeurs communes ? Là encore, par ce comportement, tu discrédites leurs efforts discrets mais constants.
Ensuite, tu utilises un « détournement émotionnel » pour ta propre promotion. Tu n’as rien à faire des femmes en général ni des minorités sauf à les utiliser pour ta propre promotion, pensant à toi seule, uniquement à toi.
Tu n’aurais pas dû écrire de telles niaiseries sur le Premier ministre. Il fut ton patron quand tu étais ministre. Il t’a poussée pour que tu continues ta carrière.
Tu n’aurais pas dû à ce point te montrer arrogante. La politique, ce n’est pas « Gala », « Paris Match » ou « Closer » pas plus que la télévision. C’est autre chose, de plus profond, plus respectueux. La politique, ce devrait être plus de fidélité, de travail et surtout d’idées.
J’ai été choqué par cette lettre ouverte car tu y utilises l’aspect le plus noir de ta personnalité, ta notoriété médiatique, pour salir la politique, ton mouvement, le Premier ministre et Paris.
Maintenant que tu as craché ton venin, il faut que tu en tires les conséquences. Donne ta démission du poste de député européen que tu méprises tant et où l’on ne te voit jamais. D’ailleurs, ne l’as-tu pas dit toi-même dès le début ? A l’époque, tu as choisi ce mandat simplement pour faire ta promotion. Tu n’as pas, semble-t-il, brillé au Parlement européen. Donne aussi ta démission de la mairie du 7ème arrondissement. Les électeurs pensaient voter pour l’UMP et non un « rachidadatisme » outrancier.
Tous ces postes qui t’ont été octroyés ne sont vraiment plus dignes de toi. Va et créé un parti politique, tu verras alors ta solitude !


Pr. Bernard DEBRÉ
Ancien Ministre
Député de Paris
 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 11:15

Le traité intergouvernemental liant jusqu'à vingt-six des vingt-sept pays de l'Union européenne autour d'un nouveau pacte budgétaire sera finalisé d'ici au début du mois de mars, a déclaré ce mardi Herman Van Rompuy dans un discours au parlement européen.

Copyright Reuters
Copyright Reuters Copyright Reuters

La pertinence du plafond de 500 milliards d'euros fixé à la capacité de prêt cumulée des fonds de sauvetage de la zone euro - l'actuel Fonds européen de stabilité financière (FESF) et le futur Mécanisme européen de stabilité (MES) - sera également évaluée d'ici là, a précisé Van Rompuy, président du Conseil européen.

La réforme accélérée de ces fonds d'urgence a été prévue lors du sommet européen de vendredi, au cours duquel les pays de la zone euro ont entamé une vaste refondation qui, après signature d'un nouveau traité auquel seule la Grande-Bretagne a refusé de s'associer, doit les porter vers une plus grande intégration économique et budgétaire.

Barroso : "le pacte ne suffira pas"

Mais de son coté, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré que le pacte budgétaire ne sera pas suffisant en lui-même. Selon lui, les Etats membres devront également restaurer la croissance et promouvoir l'emploi.

Quant à la demande britannique d'un traitement spécial pour les services financiers, elle aurait porté tort au marché unique, a estimé Van Rompuy devant les parlementaires européens.

latribune.fr - 13/12/2011, 10:30

Partager cet article
Repost0