Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 12:40

Le procureur de la République auprès du tribunal de Paris a diligenté l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les propos tenus par Henri Guaino suite à la décision de mise en examen du Président Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bettencourt. Comme Henri, moi aussi j’ai été choqué par la qualification d’ «abus de faiblesse» retenue contre Nicolas Sarkozy, même si je n’aurai pas utilisé les mêmes mots que lui.

La réaction d’Henri Guaino, c’est celle d’un homme politique qui est dans le feu de l’action, et je crois injuste de le soupçonner de vouloir mettre à mal la Justice. Ce qui est répréhensible, c’est la mise en scène, dans les locaux d’un syndicat de magistrats, d’un «mur des cons». J’admets la réaction à chaud d’un élu de la République, mais je n’admets pas que ceux qui sont chargés de faire fonctionner l’institution judicaire se montrent aussi partiaux et agressifs contre des citoyens.

En ces circonstances, je tiens à dire à Henri Guaino mon soutien et mon amitié.

François FILLON

J'en profite, pour assurer de tout mon soutien Henri GUAINO, que j'apprécie énormément, et pour qui j'ai beaucoup d'estime.

Alain Gouhier

Partager cet article
Repost0

commentaires